éclaircissement


éclaircissement

éclaircissement [ eklɛrsismɑ̃ ] n. m.
XIIIe; du rad. de éclaircir
Explication (d'une chose obscure ou douteuse); note explicative, renseignement. L'éclaircissement d'un mystère, d'un doute, d'un soupçon. L'éclaircissement d'un passage controversé. Notes en bas de page d'un livre, apportant des éclaircissements. « avant que les commentateurs ne l'obscurcissent de leurs éclaircissements » (A. Bertrand).
Explication tendant à une mise au point, à une justification. Il lui a demandé des éclaircissements sur sa conduite. « décidée à obtenir quelques éclaircissements » (Martin du Gard).
⊗ CONTR. Obscurcissement.

éclaircissement nom masculin Action d'éclaircir quelque chose, fait de s'éclaircir : Éclaircissement d'une peinture. Explication, information nécessaire à une plus complète compréhension de quelque chose : Demander des éclaircissements. Précision que le fisc peut demander au contribuable en vue d'expliquer des anomalies dans sa situation financière. ● éclaircissement (synonymes) nom masculin Explication, information nécessaire à une plus complète compréhension de quelque chose
Synonymes :
- élucidation
- lumière
Précision que le fisc peut demander au contribuable en vue...
Synonymes :

éclaircissement
n. m.
d1./d Action d'éclaircir, de rendre moins sombre. L'éclaircissement d'une teinte.
d2./d Explication d'une chose difficile à comprendre ou qui prête à équivoque. Demander des éclaircissements. Syn. explication, justification.

⇒ÉCLAIRCISSEMENT, subst. masc.
A.— Domaine phys. Action d'éclaircir.
1. [En parlant du ciel qui se dégage] L'éclaircissement de l'après-midi. Synon. éclaircie. Les nuages qui bougeaient plus bas que vous sur les pentes, le lent éclaircissement (MONTHERL., Songe, 1922, p. 45).
2.— [En parlant de peint.] L'effet pouvait être renforcé par un éclaircissement de la couleur à l'endroit où elle doit bomber (HUYGHE, Dialog. avec visible, 1955, p. 129).
3. [En parlant de ce qui devient moins touffu, moins épais] L'éclaircissement d'un bois, d'une forêt. Synon. vieilli éclaircie. Éclaircissement des cheveux (AMIEL, Journal, 1866, p. 372).
B.— Au fig.
1. Action ou fait d'approfondir, d'élaborer une connaissance. L'éclaircissement d'un texte, d'une vérité. Il employait tout à l'éclaircissement de l'écriture sainte et des vérités catholiques (BREMOND, Hist. sent. relig., t. 3, 1921, p. 308). Le besoin d'éclaircissement recommençait de me poindre, ce besoin qui m'a tourmenté toute ma vie, ce besoin qui représente sans doute, un philosophe l'a dit, le commencement de toute science (DUHAMEL, Jard. bêtes sauv., 1934, p. 76) :
1. ... toute demande d'éclaircissement, en ce qui concerne la liberté, revient sans qu'on s'en doute à la question suivante : « le temps peut-il se représenter adéquatement par de l'espace? »
BERGSON, Essai sur les données immédiates de la conscience, 1889, p. 170.
Éclaircissement de soi-même. Connaissance de soi. Voir ses fautes, pour aller plus avant dans l'éclaircissement de soi-même et la découverte de son devoir propre (MARTIN DU G., Thib., Épil., 1940, p. 967) :
2. C'était là cette science suprême dont j'espérais l'éclaircissement de ma vie, ce sommet de la connaissance d'où l'on pût contempler l'univers...
GIDE, Si le grain ne meurt, 1924, p. 518.
2. P. méton. Explication de ce qui est insuffisamment connu; supplément de détails, précision supplémentaire. L'éclaircissement d'une difficulté. Et le voilà lui lisant la bataille avec commentaires, explications, éclaircissements historiques, propres à épater la pauvre petite cervelle (GONCOURT, Journal, 1890, p. 1217). À la condition préalable d'un éclaircissement complet de tous les points obscurs (CLEMENCEAU, Vers réparation, 1899, p. 342) :
3. J'ai voulu cependant tirer cette affaire au clair; mais je n'ai pu obtenir de grands éclaircissements, car elle est restée, le plus qu'elle a pu, dans le vague. Toutefois, bribe par bribe, je suis arrivé à me faire une idée de son histoire.
BOSCO, Le Mas Théotime, 1945, p. 181.
Cour. Renseignement précis demandé à quelqu'un sur quelque chose ou quelqu'un. Demander, donner un (des) éclaircissement(s) sur qqn, qqc.; apporter, obtenir des éclaircissements de qqn, sur qqn, sur qqc. Exiger des éclaircissements de qqn. Demander des comptes. Si vous aviez quelques éclaircissements, quelque projet même à nous communiquer, ayez l'obligeance de tout dire en présence de ces messieurs (BECQUE, Corbeaux, 1882, II, 9, p. 133). Il [Félix] prétend obtenir de vous les éclaircissements que je me refuse à lui donner (GIDE, Faux-monn., 1925, p. 1183).
Expr. Notes et éclaircissements. Préfaces, interviews, notes et éclaircissements (MONTHERL., Notes théâtre, 1954, p. 1072). À la forme négative. Sans un mot d'éclaircissement. Sans aucune explication. Il m'a congédié poliment, sans un mot d'éclaircissement ni d'espoir (MARTIN DU G., J. Barois, 1913, p. 368). Faute d'éclaircissement. Faute d'en savoir plus long. La réclusion à laquelle il s'était condamné quelque temps avant sa fin était mise, faute d'éclaircissement plus précis, sur le compte de sa misanthropie (GOZLAN, Notaire, 1836, p. 239).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. XIIIe s. « lumière, clarté » fig. (Maugis d'Aigr., Richel. 766, f° 18 v° ds GDF.); 1312 « explication, action d'éclaircir ce qui est obscur [d'apr. GDF. Compl.] » (Ord., XII, 406 ds GDF. Compl.); 2. 1690 « action d'éclaircir » (FUR. : La chelidoine ou esclaire est bonne pour l'esclaircissement de la veuë). Dér. du rad. du part. prés. de éclaircir; suff. -ment1. Fréq. abs. littér. :308. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 443, b) 563; XXe s. : a) 275, b) 463.

éclaircissement [eklɛʀsismɑ̃] n. m.
ÉTYM. XIIIe; du rad. du p.prés de éclaircir, et -ment.
A (Concret).
1 Action de rendre plus clair. || L'éclaircissement lent, progressif du ciel.
Spécialt. Action d'éclaircir (une peinture).
2 Le fait de devenir moins foncé. || L'éclaircissement du teint.
3 Le fait de devenir moins épais, moins pâteux.
4 Le fait de devenir moins épais, moins serré. || L'éclaircissement d'une forêt, des cheveux.
B (Abstrait).
1 Explication (d'une chose obscure ou douteuse). Commentaire, explication. || L'éclaircissement d'un texte, d'un passage obscur. || Éclaircissement d'une difficulté, d'un doute. || Demande d'éclaircissement.(Un, des éclaircissements). || Donner des éclaircissements sur une affaire compliquée, sur des démarches à faire. Renseignement.Note explicative, renseignement. || Éclaircissement en marge d'un texte. || Notes et éclaircissements.
1 Car voici comme raisonnent les hommes, quand ils choisissent de vivre dans cette ignorance de ce qu'ils sont et sans rechercher d'éclaircissement. « Je ne sais », disent-ils…
Pascal, Pensées, III, 195.
2 Mon livre, le voilà tel que je l'ai fait et tel qu'on doit le lire, avant que les commentateurs ne l'obscurcissent de leurs éclaircissements.
Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, p. 165.
3 (Chez Hatzfeld) les exemples ne sont pas, comme chez Littré, destinés à l'agrément du lecteur autant qu'à l'éclaircissement du sens des mots : ils ont exclusivement ce dernier objet.
Gaston Paris, in Revue des Deux-Mondes, 15 sept. 1901.
4 Les difficultés que ma santé, mon indécision (…) mettaient à réaliser n'importe quoi m'avaient fait remettre de jour en jour, de mois en mois, d'année en année, l'éclaircissement de certains soupçons comme l'accomplissement de certains désirs.
Proust, À la recherche du temps perdu, t. XIII, p. 121.
Sans un mot d'éclaircissement, sans éclaircissement : sans explication.
2 Spécialt. (Un, des éclaircissements). Explication tendant à une mise au point, une justification. || Demander à qqn des éclaircissements sur sa conduite, ses intentions. || Exiger des éclaircissements à propos d'une réflexion à double entente, d'une allusion… || Donner un éclaircissement pour se justifier.
5 Épargner à mon cœur cet éclaircissement.
Racine, Bérénice, III, 1.
6 (…) je n'ai jamais pu souffrir les explications, les raccommodements par protestation et éclaircissement, lamentation et pleurs, verbiage et reproches, détails et apologie.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. II, p. 105.
7 — Depuis quand êtes-vous ici ? demanda-t-elle, décidée à obtenir quelques éclaircissements.
Martin du Gard, les Thibault, t. II, p. 235.
CONTR. Obscurcissement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • éclaircissement — ÉCLAIRCISSEMENT. s. m. Explication d une chose obscure. Éclaircissement d un doute, d une difficulté. Je n entendois pas ce passage, mais vous m en avez donné l éclaircissement. [b]f♛/b] Il signifie encore en matière de querelle, Une explication… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Eclaircissement — E*clair cisse*ment, n. [F., fr. [ e]claircir. See {Eclaircise}, v. t.] The clearing up of anything which is obscure or not easily understood; an explanation. [1913 Webster] The eclaircissement ended in the discovery of the informer. Clarendon.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Eclaircissement — (franz., spr. eklärßißmāng), Erhellung, Aufklärung, Erläuterung, Aufschluß; eklaircieren, aufklären, erhellen, erläutern …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • éclaircissement — [ā kler sēs män′] n. [Fr < éclaircir, to clear up < OFr esclarcir < VL * exclaricire < L ex , intens. + claricare, to gleam < clarus, CLEAR] a clearing up, as of a disputed or difficult point; clarification …   English World dictionary

  • éclaircissement — (é klèr si se man) s. m. 1°   Explication d une chose obscure. L éclaircissement de ce passage. Donner des éclaircissements. •   Je vous en donnerai l éclaircissement, PASC. Prov. 5. •   Voilà, Mentor, ce que vous désirez de savoir ; vous… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ÉCLAIRCISSEMENT — s. m. Explication d une chose obscure, mal connue. Je n entendais pas ce passage, mais vous m en avez donné l éclaircissement. Éclaircissement d un doute, d une difficulté. Je ne pus tirer de lui aucun éclaircissement. J ai demandé des… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ÉCLAIRCISSEMENT — n. m. Action de rendre moins serré, moins épais. L’éclaircissement d’un bois. Il se dit figurément de l’Explication d’une chose obscure, mal connue. Je ne comprenais pas ce passage, mais vous m’en avez donné l’éclaircissement. éclaircissement… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • éclaircissement — [ˌeɪklɛ: si:smɒéclaircissement] noun literary an explanation or clarification of something obscure or puzzling. Origin Fr., from éclaircir clear up …   English new terms dictionary

  • éclaircissement — šviesinimas statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Metalo atspindžio gebos didinimas cheminiu apdorojimu. atitikmenys: angl. clarification; clearing vok. Abklären, n; Abläutern, n; Aufhellen, m; Klären, n; Läuterung, f rus.… …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas

  • éclaircissement — noun (plural {eacute}claircissements) Etymology: French Date: 1667 a clearing up of something obscure ; enlightenment …   New Collegiate Dictionary